Perspective sur ICV

By Bethany Tew, traducción española Miguel Ortiz
12 juillet 2009

Je suis étudiante en français et relations internationales en Angleterre et pendant ma troisième année d’étude, j’ai effectué un stage de 5 mois auprès d’ICVolontaires à Genève.

Ce fut une excellente expĂ©rience et je me sens privilĂ©giĂ©e d’avoir eu l’occasion de travailler avec autant de gens intĂ©ressants et sympas, tant au bureau que sur le terrain. L’équipe au bureau Ă©tait d’un grand soutien. On m’a dit: "Il n’y a pas de question bĂŞte, seulement des erreurs bĂŞtes". J’étais heureuse de travailler dans un tel environnement. Cela  m’a fait Ă©galement plaisir de travailler avec les volontaires car chaque volontaire vient avec son histoire et diffĂ©rentes expĂ©riences Ă  partager.

J’ai eu l’occasion d’être impliquĂ©e dans de nombreuses confĂ©rences très pertinentes auxquelles ont participĂ© des personnalitĂ©s connues. J’étais responsable de recruter et de coordonner des volontaires pour plusieurs  confĂ©rences et Ă©vĂ©nements. J’ai aussi effectuĂ© des traductions et participĂ© Ă  la relecture de documents. J’ai Ă©galement effectuĂ© des activitĂ©s de recherche de fonds et de recherche pour nos projets Ă  long-terme.

La dernière tâche que j’ai effectuée était la plus ambitieuse: j’ai recruté et coordonné 50 volontaires pour le stand d’ICVolontaires lors de la Fête de la Musique. Cet événement avait pour but de récolter des fonds pour deux projets d’ICV à long-terme; l’un pour l’éducation environnementale en France et au Brésil et l’autre lié aux langues et à la migration. Les préparations ont dû commencer plusieurs semaines avant, avec la préparation du budget, l’assurance, le matériel et la commande de boissons, s’intensifiant progressivement jusqu’au weekend même de la fête où j’ai travaillé de 9 heures à 2 heures du matin trois jours de suite. Fatiguant, oui, mais très enrichissant!

©1998-2019 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis Ă  jour: 2019-01-28 10:52 GMT|Notre politique|