Expo: Regards Croisés

08 October 2009

Dans le cadre des festivités de son 10e anniversaire, ICVolontaires (ICV) a convié 19 artistes photographes à s’exprimer sur le thème : "Regards croisés sur l’éducation environnementale" dans "La Galerie", rue Coulouvrenière 17, à Genève. L’objectif de cette exposition est de récolter des fonds pour son projet "Green Voice" (Réseau Vert), lié à l’éducation environnementale de jeunes au Brésil.

Les oeuvres de Vlado Alonso, Hussain Aga Khan, Jacques Berthet, Nicolas Crispini, Olivier Delhoume, Nicolas Faure, Jean-Pierre Grandjean, Michel Huelin, Alan Humerose, Peter Hutchinson, Cyril Kobler, Viola Krebs, Ursula Mumenthaler, Gérard Pétremand, Eric Poitevin, Jacques Pugin, Jean Revillard, Roman Signer et Patrick Weidmann expriment ainsi la créativité et la sensibilité de chaque artiste pour l’environnement, sujet d’ailleurs très actuel, tout juste deux mois avant le sommet de la Conférence de Copenhague (7 au 18 décembre 2009), un rendez-vous crucial pour le climat et l’humanité.

On peut décliner cette exposition selon trois concepts.

Ainsi on trouve des images qui font appel à une action, comme "Scorie" , la destruction de la nature par les mines de la La Oroya (Vlado Alonso) ou les Cabanes Jungles (Jean Revillard) faisant ressortir des réalités cachées des migrants.

D’autres oeuvres montrent l’homme dans une action concrète comme l‘extraction du sodium dans les caldeiras de volcans éteints (Jean-Pierre Grandjean). L’image de la performance "Parapluies" (Roman Signer) révèle la force de la nature.

Dans les images incitant à la contemplation, on trouve entre autres un cadrage sublime d’un tronc d’olivier mettant bien en évidence sa fascinante morphologie (Jacques Berthet). Une image d’un paysage champêtre structuré ensuite par pixel (Gérard Pétremand) fait penser à un tableau de Corot ou de Courbet. Le paysage qui met en scène des aménagements d’autoroutes (Nicolas Faure) rappelle les exigences de beauté et de réalité de la Renaissance. Les manipulations des sensations visuelles (Ursula Mumenthaler) mettent en jeu l’opposition ville-nature. Le biotope virtuel, forme d’objets hybrides (Michel Huelin, "La montagne s’ombre" de Jacques Pugin, l’herbier Humerose ou l’image d’Eric Poitevin complètent merveilleusement cette série "d’éducation environnementale" .

"La Galerie", rue Coulouvrenière 17, à Genève
Exposition : du 8 au 30 octobre 2009
Heures d’ouverture : lu - me 17h40 à 21h00, je - ve 15h00 à 21h00

©1998-2019 ICVolunteers|design + programming mcart group|Updated: 2019-01-28 10:52 GMT|Privacy|